6 fois des nouvelles concernant les MGF – ça bouge

Labé: un atélier de lutte contre les mutilations génitales feminines en cours, publié sur Aminata, le 12 janvier 2011: La formation doit durer 10 jours et se penche sur le respect des droits des enfants et des femmes. L’une des pratiques extrêmement néfaste qui sévit dans cette localité, c’est l’excision. Environ 9 jeunes filles sur 10 continuent d’être envoyées à l’abattoir avec un mépris total de leur droit à une meilleure santé de la reproduction …

WHO reiterates need to eliminate Female Genital Mutilation, sur WHO

Mutilation génitale féminine et complications de l’accouchement dans la province de Gourma (Burkina Faso), Publié sur CNRS /Femmes et SIDA: Une étude transversale, descriptive et analytique, conduite du 15 juin au 15 août 2007, dans la province de Gourma, au Burkina Faso, avait pour objectif d’évaluer la prévalence des complications de l’accouchement dues aux mutilations génitales féminines (MGF) afin de renforcer les activités de lutte contre ces pratiques.

L’enquête qui a porté sur 354 femmes comprenait un entretien, un examen clinique et une analyse d’archives. Les auteurs concluent que “la MGF constitue un puissant facteur de risque de complications pour l’accouchement. Elle doit être éradiquée pour une bonne santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant au Burkina Faso” …

Les noyaux-relais de Ouagadougou, prêts pour le combat, Lutte contre les MGF, Publié le 12 janvier 2011: L’ONG Voix de femmes organise depuis le lundi 10 janvier 2011, à Ouagadougou, une formation à la promotion de l’abandon des mutilations génitales féminines, à l’intention de responsables d’associations de l’arrondissement de Nomgr’Massom. L’objectif de la formation renforcer les capacités des participants, de sorte à en faire des relais, pour la transmission des messages à la base …

Pétition: Action contre les mutilations génitales féminines, Liste des commentaires, Publié sur Cyber@cteurs – cyber actions / petitions: Les mutilations génitales féminines (MGF) consistent à couper et/ou ôter tout ou partie des organes génitaux externes de la femme à des fins non médicales. Cette pratique est considérée comme une violation des droits humains et s’apparente à de la torture. En Europe, on estime à 500 000 le nombre de femmes et de jeunes filles qui souffriront toute leur vie des conséquences des mutilations génitales. Chaque année, 180 000 femmes et jeunes filles risquent de subir cette pratique …

Guinée: Labé – Un atélier de lutte contre les mutilations génitales feminines en cours, Publié sur allAfrica: La formation doit durer 10 jours et se penche sur le respect des droits des enfants et des femmes. L’une des pratiques extrêmement néfaste qui sévit dans cette localité, c’est l’excision. Environ 9 jeunes filles sur 10 continuent d’être envoyées à l’abattoir avec un mépris total de leur droit à une meilleure santé de la reproduction …

Comments are closed.