ATELIER DE CLOTURE DU PROJET CAP-MGF

Publié sur MWANGAZA Action.

Après plus de trois années de mise en œuvre, le projet « Capitalisation et vulgarisation de bonnes approches pour la promotion de l’abandon des mutilations génitales féminines (CAP-MGF) » a procédé à la clôture officielle de ses activités le 16 décembre 2010 par un atelier à Relax Hôtel de Ouagadougou.

En rappel, le projet qui oeuvre pour soutenir et compléter les efforts de l’Etat à travers la promotion de l’élimination des MGF a démarré ses activités depuis avril 2007 avec l’appui financier et technique de l’Ambassade Royal du Danemark, du service de développement allemand (DED), et de Mwangaza action. L’objectif du projet était de Capitaliser, vulgariser et promouvoir la mise en œuvre des bonnes approches endogènes et exogènes pour la promotion de l’abandon des mutilations génitales féminines. 

Après le développement d’un dispositif institutionnel au sein de Mwangaza Action, un processus de collaboration et de réseautage a été déclenché avec sept (7) organisations de la société civile. A son actif et au profit des OSC membres, CAP-MGF a :

  • créé un cadre d’échange et de partage d’expériences permettant d’accroître leurs compétences ;
  • organisé régulièrement des fora d’échanges et de renforcement de capacités ;
  • assuré le financement des microprojets présentant des approches novatrices ;
  • documenté et capitalisé les acquis du projet/des outils et supports de communication.

L’objectif du présent atelier de clôture était de partager les résultats du projet avec les partenaires financiers et techniques. Etaient présents à cet atelier des partenaires tels que l’ Ambassade Royal du Danemark, l’Ambassades du Canada, le PROSAD, la chef de la coopération allemande, l’UNICEF, le MBDHP, le ministère de la promotion de la femme, le DED, etc … //

… A l’issue de cette présentation, les résultats de l’évaluation du projet réalisée par le Bureau d’Appui à la Santé Publique ’96 (BASP’96) ont été exposés. Cette présentation s’est beaucoup focalisée sur les réalisations, la pertinence du projet et sa cohérence avec la politique nationale. C’est avec un grand intérêt que les participant-e-s se sont exprimés pour apprécier, poser des questions de clarification et faire des suggestions.

Pour finir, le Coordonnateur de Mwangaza Action a indiqué les perspectives d’une deuxième phase du projet CAP-MGF qui permettra la finalisation de la capitalisation des bonnes approches valorisées dans cette première phase.

Sur ce, l’équipe de Mwangaza a réitéré ses vifs remerciements à tous les partenaires techniques et financiers qui ont œuvré pour la réussite de cette première phase du projet CAP – MGF. (texte entier).

Comments are closed.