Les Maliennes remercient la commune – Pommerit-Jaudy

Publié dans Ouest France.fr, 20 avril 2011.

Le conseil réuni lundi soir a entendu Claude Le Diuzet présenter le bilan des actions conduites par le collectif Trégor Nafanga et plus particulièrement par la commune de Pommerit-Jaudy auprès de l’école du village de Nitabougouro, l’un des 6 villages composant la commune de Nafanga. L’école accueille 300 élèves répartis en 6 classes. En participant au fonctionnement de la cantine et en aidant l’école à s’équiper en mobilier et en matériel pédagogique, Pommerit contribue au bon niveau de scolarisation de tous les élèves. 

« Vous avez beaucoup fait, l’enfant c’est l’avenir de demain. Mais il faut des enseignants, il faut réussir à les retenir car ils refusent d’aller dans les villages où ils n’ont pas les conditions », explique Sogona Traoré. Présidente régionale de la Croix rouge malienne, elle participe avec son association à des campagnes de sensibilisation sur la santé et l’éducation afin de lutter contre les mutilations génitales féminines. « Tous les pays ont voté la loi contre l’excision sauf le Mali. Ici les gens sont trop liés à la tradition. L’excision se pratiquait entre 13 et 15 ans pour donner la femme en mariage l’année suivante. Maintenant, c’est à la naissance », explique-t-elle … (texte entier).

Lien
: Conférence sur les femmes Afars et la problématique de l’excision, dans Quefaire.be, le 21 Avril 2011;

Comments are closed.