Atelier des leaders religieux sur les mutilations génitales féminines à Conakry

Publié dans Le Site d’Information des Femmes Guinéennes (source: FDCK), non daté.

L’atelier des réseaux des leaders religieux africains pour l’abandon des MGF/E a officiellement débuté ce mardi sous le haut patronage de la première dame de Guinée Mme Condé Djènè Kaba, et comme invité d’honneur Mme Chantal Compaoré première dame de la république sœur du Burkina. A noter qu’une forte délégation gouvernementale à la tête, son Excellence M. Mohamed Saïd Fofana premier ministre chef du gouvernement guinéen était de la partie.

Le thème cette année : Participation des leaders religieux à l’accélération de l’élimination des mutilations génitales féminines. 

D’entrée en matière, l’honneur est revenu à Dr Mariama Djelo Barry présidente de la CPTAFE, de prononcer le discours de bienvenu à Mme Chantal Compaoré, première dame du Faso, suivi de celui de la Ministre des affaires sociales de la promotion féminine et de l’enfance qui s’est dit d’ailleurs très réconfortée par cette initiative, ensuite celui de la présidente du CI-AF (Comité Interafricain) Mme Mariam LAMIZANA, suivi ensuite du brillant discours de Mme Chantal Compaoré qui par ailleurs a félicité le CI-AF en collaboration avec le programme conjoint UNFPA-UNICEF d’avoir initié cet atelier, elle se dira très réjouis de voir sa sœur Mme Condé Djènè Kaba s’engager dans le noble combat mené depuis 27 ans par le CI-AF pour la promotion et la protection des droits des femmes et des enfants … (texte entier).

Comments are closed.