La Guinée interdit la mutilation génitale féminine MGF

Publié dans AGORAFRICA, le 20 juillet 2011.

Les élus guinéens ont voté contre les pratiques de mutilation génitale féminine MGF. Les contrevenants à cette décision s’exposent aux rigueurs de la loi, notamment cinq ans de prison ferme et le versement d’une amende de 7.600 euros.

Comments are closed.