Les populations de Boundiali sensibilisées à la lutte contre les MGF

Publié dans Agence Ivoirienne de Presse AIP, le 24 août 2011.

  • Boundiali,  24 août (AIP)-  Les populations de Boundiali ont été sensibilisées à la lutte contre les mutilations génitales, dans le cadre d’une séance organisée, le 12 août, par l’ONG Wobeh, une structure basée à Korhogo, en partenariat avec le bureau de défense des droits de l’homme de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).
  • Cette séance qui s’est tenue au centre culturel, a permis aux habitants de Boundiali de s’imprégner des méfaits de ce fléau qui, malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, continue d’être pratiqué dans certaines régions de la Côte d’Ivoire. 
  • La présidente de l’ONG WObeh, Fofana Mariam, a expliqué aux participants, à travers la projection d’un film intitulé “L’otage”, les risques auxquels les filles et femmes victimes d’excision sont exposées.
  • Il s’agit, selon Mme Fofana, de douleurs chroniques, infections internes, stérilité ou dysfonctionnements rénaux.
  • L’excision, a-t-elle souligné, peut être à l’origine de graves complications pendant l’accouchement qui peuvent causer la mort de la mère ou de l’enfant.

… (lire tout l’article).

Comments are closed.