Mutilations génitales féminines en Afrique

Publié dans Afrique en ligne, par Pana, le 14 Septembre 2011.

… Hamden Ould Tah, célèbre érudit mauritanien, présente la rencontre de Nouakchott, qui prendra fin mercredi,  comme ‘un espace d’échanges sur des questions relevant des droits de la femme, de l’enfant et des MGF, du point de vue de la législation islamique’. 

Le défi pour ces spécialistes des sciences islamiques consiste à aider l’opinion à établir une différence entre la pensée islamique et certaines traditions, dont la pratique est une source de confusion portant notamment sur les MGF, selon Cheikh Ould Zein Limam, Secrétaire général du Forum de la pensée islamique, organisateur de la manifestation avec l’appui des autorités mauritaniennes.

Il s’agit d’établir un distinguo entre ‘la tradition et le sacré. Les oulémas mauritaniens ont franchi cet important pas en rendant une Fatwa contre toutes les pratiques néfastes et préjudiciables à la santé de la femme’, a rappelé Ould Zein Limam. (lire le texte en entier).

Lien: Rencontre sous-régionale des spécialistes de l’Islam sur les Mutilations génitales féminines à Nouakchott.

Comments are closed.