Lutte contre la traite transfrontalière des enfants

Deux premières dames s’engagent – Publié dans abidjan.net, le 2 novembre 2011.

La Côte d’Ivoire et le Mali sont plus déterminés que jamais à mettre un terme au phénomène de la traite des enfants. Lundi dernier, au Plateau, Dominique Ouattara et Touré Lobo respectivement premières Dames de Côte d’Ivoire et du Mali ont décidé de se mettre ensemble pour lutter contre le trafic transfrontalier d’enfants.  

Elles ont coprésidé la cérémonie de clôture de la quatrième rencontre de la Commission permanente de suivi de l’accord de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Mali en matière de lutte contre la traite transfrontalière d’enfants. Malgré l’accord de coopération en la matière signé à cet effet en 2000 à Bouaké, de nombreux enfants continuent d’être victimes de cet odieux trafic. Au regard des problématiques soulevées dans les différents présentations et débats et qui constituent une entrave à la bonne exécution des actions de lutte contre ce fléau, les séminaristes ont formulé des recommandations. Ce sont entre autres réviser l’accord pour prendre en compte les thématiques émergentes que sont les mariages précoces, les mutilations génitales féminines, créer et renforcer des structures de prise en charge des enfants en situation d’urgence. Pour Dominique Ouattara, ces deux jours de travaux ont permis de faire l’état des lieux de la situation qui permettra une bonne prise en charge de la question dans le cadre d’un plan commun d’action pour combattre cette calamité. « Cette mobilisation générale est le signe qu’un grand pas vient d’être franchi … (le texte en entier).

Lien: article semblable dans MaliWeb du 1er Novembre 2011.

Comments are closed.