L’ONU appelle à l’action politique contre les violences faites aux femmes

Publié dans UN.org /Centre d’Actualités de l’ONU, le 23 novembre 2011.

Dans la perspective de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes qui sera célébrée vendredi, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et la Directrice exécutive de l’ONU-Femmes, Michelle Bachelet, ont appelé les dirigeants du monde à renforcer la lutte contre les violences faites aux femmes … //  

… Selon Mme Bachelet, 603 millions de femmes vivent dans des pays où la violence domestique n’est pas encore considérée comme un crime. Le niveau de la violence sexuelle demeure élevé en temps de paix comme de conflit.

« Le fémicide coûte la vie à beaucoup trop de femmes. Jusqu’à six femmes sur dix dans le monde sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles au cours de leur existence. Plus de 60 millions de filles sont des enfants mariées, et de 100 à 140 millions de filles et de femmes ont subi des mutilations génitales féminines. Plus de 100 millions de filles ont ‘disparu’ en raison de la sélection prénatale en fonction du sexe du fœtus et de la préférence donnée aux garçons. Plus de 600.000 femmes et filles font l’objet d’une traite transfrontière chaque année, dont une grande majorité à des fins d’exploitation sexuelle », a déploré la chef de l’ONU Femmes.

« La violence contre les femmes n’est pas uniquement une question de femmes. Elle a des effets négatifs pour chacun d’entre nous. Nous devons nous rassembler pour y mettre fin. En unissant nos forces, en prenant position contre la violence à l’égard des femmes, nous nous rapprochons peu à peu de la paix, de la justice et de l’égalité », a-t-elle conclu. (le long texte en entier).

Comments are closed.