Excision: Suite à la mort d’une fillette

Publié dans IvoirTV.net, par Marcel Konan, Correspondant regional, le 19 Décembre 2011.

Le préfet menace* les auteurs de poursuites judiciaires.

La pratique de l’excision est de retour dans la contrée de Dabakala depuis le 10 octobre. 50 filles ont été excisées depuis ce jour et l’une d’entre elles est décédée. Faisant réagir vivement les autorités de cette localité.  

La mort de Ouattara Yénin, une fillette de trois ans, des suites d’une excision dans le canton Kotolo de Dabakala a fait réagir la communauté nationale et internationale. Depuis le début de la semaine, l’Unicef et le Fonds des nations unies pour la population (Unfpa), appuyés des autorités préfectorales et judiciaires du pays Djimini, conduisent à travers ladite région une caravane de sensibilisation sur les lois réprimant les auteurs et co-auteurs des Mutilations génitales féminines MGF … //

… . Aux responsables de familles, le coordonnateur régional de l’Unfpa, Dr Ané Ambroise, a averti que l’excision a pour conséquence lointaine le divorce des enfants dans leur couple. « La mauvaise cicatrisation qui peut entrainer la fermeture de l’urètre et provoquer le ballonnement du ventre, des problèmes psychologiques et d’harmonie sexuelle. Au sein du foyer, il peut y avoir des difficultés d’enfantement et une forte mortalité infantile parce que la verge perdra de son élasticité et l’enfant parviendra difficilement à sortir », a prévenu Dr Ané. (le texte en entier).

* (le commentaire de Heidi: il me semble devant un tel crime une menace contre les auteurs ne montre pas assez de fermeté (voir le retour de la pratique). Il n’y a qu’une intervention rapide et ferme qui est de mise … tout le monde en prison, et tout de suite … en tout cas je ne vois pas les autorités en France se résigner à seulement menacer
c’est quoi, ce laxisme devant ce meutre, lié à de la torture … car ce n’est pas moins que ça? Car sinon il y a non-intervention pour personne en danger, ce qui est un délit en France!)

Liens:

idem dans Abidjan.net; Update décembre 23: idem dans La Côte d’Ivoire du 16 décembre 2011;

BOULGOU: MGF, Plaidoyer auprès des leaders communautaires pour l’abandon, dans Agence d’Information du Burkina AIB, le 13 décembre 2011;

Émission du 20 décembre avec Franck Dubosc: les émotions.

Comments are closed.