Les exciseuses de 69 communautés déposent les lames

Publié dans West Africa Democracy Radio WADR, Décembre 19, 2011.

Plusieurs dizaines de femmes de 69 communautés dans le département de Bakel, région de Tabacounda (400 km)au sud-est du Sénégal ont décidé d’arrêter les mutilations génitales lors d’une ‘déclaration d’abandon’ dimanche à Bakel. Elles ont ensemble signé la ‘déclaration d’abandon de l’excision, des mariages précoces et forcés’ piloté par l’ONG Tostan. 

“Nous avons noté des abandons” note M.Sylla, superviseur des programmes de Tostan dans la région de Tambacounda.

L’engagement des femmes d’abandonner les mutilations génitales féminines a été fait il y a déjà plusieurs mois et suivi d’effet. “Nous avons constaté des abandons(…) on est sûr que les communautés ont abandonné” s’est convaincu M.Sylla.

Cet engagement massif est le résultat du Programme de renforcement des capacités communautaires (PRCC), lancé en Mars 2010 par l’ONG Tostan … (le texte en entier).

Comments are closed.