Revue de la presse malienne

BAMAKO (Xinhua) – Voici les principales informations – Publié dans Afriquinfos, le 13 janvier 2012.

… L’indépendant: C’est la première responsable de l’APDF, Mme Fatoumata Siré Diakité, qui a procédé au lancement de cette campagne d’échange et de dialogue entre le personnel médical et paramédical sur les violences faites aux femmes et aux filles. C’ est au centre de santé de référence de la commune II à Missira que cette cérémonie a eu lieu.  

Outre la première responsable de l’APDF, elle a enregistré la présence de nombreux personnels de ce centre de santé avec à leur tête le médecin chef, Mme Sangaré Adama Coulibaly. Cette campagne, faut-il le rappeler, est menée par l’APDF en partenariat avec l’ONU-Femmes. A travers donc ces échanges, il s’agit pour cette association de recenser les cas de violences faites aux femmes, à savoir l’excision et les mutilations génitales féminines et de plaidoyer pour l’adoption d’une loi à l’Assemblée nationale sur toutes les formes de violences faites aux femmes. Pour la présidente de l’APDF, le choix des centres de santé de référence n’est pas fortuit. “Ce sont des structures qui accueillent les victimes juste après leur agression” … (les textes en entier).

Link: Les mutilations génitales féminine MGF: détecter, comprendre et agir: Les MGF sont une réalité en Belgique. Une étude récente du SPF santé a considéré que près de 8.500 femmes et fillettes résidant sur le territoire belge sont excisées ou à risque de l’être …

Comments are closed.