pouquoi les MGF dans nos communautés

Publié dans NENEHAWA.com, le 20 mars 2012.

… Les mutations génitales sont les produits de divers facteurs culturels, religieux et sociaux au sein de nos communautés, après plusieurs enquêtes pour connaître les raisons de ces pratiques nous avons pu obtenir les réponses qui sont entre autre:  

  • Cette pratique relève d’une convention sociale, la pression sociale qui incite à se conformer a ce que font ou fait les autres constitue une motivation pour perpétuer cette pratique ;
  • Les mutations génitales sont toujours considérées comme faisant partie d’une nécessaire éducationnelle de la jeune fille et de sa préparation à l’âge adulte et au mariage,
  • Les MGF/E sont motivées par des croyances relatives à ce qui es considérée comme un comportement sexuel approprié, ce qui relie ces pratiques  à la virginité prénuptiale et à la fidélité conjugale. Certaines croyances estiment réduire ainsi la libido féminine pour résister aux actes sexuels « illicites ».
  • Les mutations féminines  sont associés  à des idéaux culturels de féminités et de modestie, selon lesquels les jeunes filles sont « propres »  et « belles » après l’ablation de partie de leur anatomie considérée comme « masculines » ou « malpropres »,
  • Bien qu’aucun texte religieux ne prescrive cette intervention, les praticiens pensent souvent qu’elle a un fondement religieux ;
  • Dans certaines familles l’adoption récente de cette pratique s’explique par la volonté  de copier les traditions des groupes voisins.

Voyant tous ces points aucun ne peut être défendable pour  pérenniser cette pratique néfaste pour nos sociétés … (le texte en entier).

D’autres Liens / Links:

Campagne contre les mutilations génitales féminines: Chantal Compaoré dans la danse, dans FasoZine, le 20 mars 2012 (inclus une shorte video) … aussi dans fasonews.com et dans le faso.net;

Eradiquer à tout prix la pratique, dans sidwaya;

LA PREMIERE DAME DU BURKINA A NEW YORK POUR LA CAMPAGNE CONTRE LES MUTILATIONS GENITALES FEMININES;

KHADIDIATOU DIALLO, LE COMBAT D’UNE VIE;

Excision: Chaque jour, 6 000 femmes sont condamnées à ne plus rien ressentir, dans Marie-Claire, le 22 mars 2012.

Femmes Africaines
, dans CRIC.be;

Lectures: La sexualité des femmes …;

Le Burkina Faso participe à la 56ème session de la Commission de la condition de la femme;

Abandonner les MGF en Mauritanie: dans allAfrica; dans Le Potentiel.

Comments are closed.