UN spécial MGF/FGM

Publié dans UN spécial.org, Février 2013.

Et s’il était temps de créer une alliance des ong du nord et du sud? par Elisabeth Wilson. L’ONG Mon Enfant et Amevi Togo sont deux jeunes ONG. 760 km à peine les séparent. C’est la distance entre Genève et Bonn en Allemagne. Elles sont inconnues au bataillon de la grande armada onusienne. Pourtant elles font un travail de titan sur le terrain. Si vous les cherchez sur internet, vous ne les trouverez pas. Pas encore.  

Pourtant, dans l’anonymat et sans grand intérêt de la part du sérail des Agences des Nations Unies oeuvrant dans l’abandon des MGF, loin de la manne salvatrice des donateurs traditionnels et sans statut ECOSOC, ces deux petites ONG comme tant d’autres, relèvent des défis onusiens, changent des normes sociales à pas de fourmi et sauvent des petites filles tous les jours … (plus);

Une importante victoire sur les Mutilations Génitales Féminines MGF: Depuis les villages éparpillés d’Afrique, jusqu’à la maison de verre de Manhattan, siège des Nations Unies, le chemin a été long, sinueux et semé d’embûches sociales, politiques et économiques. Le 20 décembre 2012 s’inscrit désormais en lettres de lumière dans l’histoire de la lutte pour l’élimination des Mutilations Génitales Féminines, une pratique traditionnelle néfaste et absurde … (plus);

En faveur de la promotion de l’égalité des genres et d’une culture de la paix;

La récente adoption par la 67e Assemblée générale des Nations Unies de la toute première Résolution appelant à mettre fin aux mutilations génitales féminines représente une nouvelle étape dans l’engagement des États pour l’éradication de ces pratiques … (plus);

et d’autres textes sur UNspécial.

Links:

UNFPA, UNICEF call for accelerated efforts to check female genital cutting;

Comments are closed.